Editorial -Trimestriel avril 2016

Dans ce journal, nous retournons sur les bancs de l’école avec nos enfants accueillis!

L’occasion de faire un tour d’horizon des pratiques intégratives scolaires, un état des lieux des législations et soutiens accordés aux enfants à besoins spécifiques mais aussi aux enfants plus vulnérables de par leur vécu.
Lorsque les statistiques existent, comme au Royaume- Uni, on parle de 40% d’enfants du système de protection de l’aide à la jeunesse scolarisés en enseignement   spécialisé (plus d’informations Rees Centre education) . La Belgique ne dispose pas de ces chiffres. On ne peut donc que présupposer que nos enfants ne sont pas épargnés vu les proportions importantes que recouvrent les statistiques de l’enseignement spécialisé en Belgique.

La Porte Ouverte a démarré un projet d’école inclusive pour l’accueil : vous en découvrirez les différentes possibilités dans notre dossier. N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’informations, échanger vos expériences et partager les bonnes pratiques ! Nous souhaitons avant tout que les enfants d’accueil reçoivent l’attention qu’ils méritent au niveau scolaire, un tremplin important pour leur vie future, parfois hypothéqué par ce que l’on appelle des ‘’accidents de parcours’’ mais qui pourraient souvent être ‘‘amortis’’si l’on réfléchissait ensemble à des solutions plus intégrées entre familles-école-services. C’est cette dynamique que nous entendons renforcer autour de l’enfant accueilli. Vous le lirez dans le témoignage de Timéo. Il faut prendre des précautions et bien s’entourer pour sécuriser le parcours scolaire d’un enfant accueilli qui a besoin de temps, de référents stables et de tout l’espoir autour de lui. Ce message est également un appel au monde politique : on ne peut préparer un pacte d’Excellence de l’Enseignement sans inclure l’aide à la jeunesse, le handicap et les disciplines intégrées. Sinon le but initial de réduire les inégalités est perdu en cours de mise en œuvre.
Dans son dernier rapport 2015, le Défenseur français des droits de l’enfant décrit le mécanisme de discrimination dont les enfants placés sont parfois victimes dans notre système :« Des enfants doublement vulnérables, qui devraient en toute logique bénéficier d’une double attention et d’une double protection, mais qui vont paradoxalement, parce qu’ils se trouvent à l’intersection de politiques publiques distinctes, être les victimes de l’incapacité à dépasser les cloisonnements institutionnels, l’empilement des dispositifs et la multiplicité des acteurs, ainsi que les différences de cultures professionnelles, notamment autour de la place des parents et du travail avec les familles ; courant, de fait, le risque que se neutralisent les interventions conduites auprès d’eux. » voir le rapport complet Handicap et placement.
Les enfants d’accueil sont les victimes de cette discrimination implicite. Beaucoup d’enfants accueillis ou placés restent en marge. Manque de moyens, de coordination ? Pour un enfant d’accueil , il faudra certes faire plus d’efforts de concertation et de réflexion pour comprendre toutes les dimensions de ses besoins spécifiques dont celles liées à ses traumatismes. Pourtant, il suffit parfois d’un bon bilan fonctionnel, de plusieurs services qui décident de s’accorder autour d’un projet que l’on pensait ‘déraisonnable’ et qui tout à coup devient envisageable parce qu’il concerne un enfant et que l’on a (enfin) cerné ses besoins. Si votre enfant d’accueil est victime de discrimination au niveau des aménagements spécifiques vous pouvez contacter le centre d’égalité des chances, un dossier a été ouvert. Unia-ex centre égalité des chances.
Pour clore cet éditorial, nous souhaitons partager avec vous la joie de souffler nos 20 bougies. 20 ans de projets, d’échanges, de formations, de volonté de changement, de découragement parfois mais de soutien toujours grandissant entre générations et une volonté de continuer à unir nos forces autour de nos familles solidaires et de nos enfants accueillis qui font que le bonheur n’est jamais loin.
Nous vous invitons à venir participer à notre journée festive annuelle le dimanche 24.04.2016.

Et, pourquoi pas ? Imaginer ensemble les 20 prochaines années de l’accueil familial ?

 

Sources mentionnées en hyperliens:
1 http://reescentre.education.ox.ac.uk/wordpress/wp-content/uploads/2015/11/EducationalProgressLookedAfterChildrenOverviewReport_Nov2015.pdf
2. http://www.defenseurdesdroits.fr/fr/presse/communiques-de-presse/rapport-annuel-2015-consacre-aux-droits-de-lenfant-handicap-et
Rapport complet : http://www.defenseurdesdroits.fr/sites/default/files/atoms/files/rae_2015_accessible.pdf
3. Si votre enfant d’accueil est victime de discrimination au niveau des aménagements spécifiques vous pouvez contacter le centre d’égalité des chances, un dossier a été ouvert. http://www.unia.be

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s